Le databinding en Javascript natif

Cet article a été publié depuis plus de 6 mois, cela signifie que le contenu peut ne plus être d'actualité.

Les navigateurs Web ont énormément évolué ces dernières années. Bien que jQuery soit encore largement utilisé par les développeurs Web, les possibilités offertes de base par Javascript tendent à le rendre obsolète.

Je m'intéresse énormément aux nouvelles possibilités du langage. Cela permet de réduire les dépendances utilisées par nos applications, d'alléger ces dernières et ainsi de les rendre plus rapide et fluide.

Je suis aussi un grand fan du framework de Google : AngularJS. Tout comme de nombreux développeurs, j'ai été attiré par sa simplicité d'utilisation et les avantages qu'il offre pour la réalisation d'application Web. Un de ces principaux atouts est certainement sa gestion du data-binding.

Lorsque j'ai entendu pour la première fois qu'il existait un équivalent natif en Javascript et avec l'emballement du Web, je me disais qu'il fallait que je regarde ça rapidement.

Avec un peu de retard, c'est chose faite ! Et c'est également une déception, car cette fonctionnalité est en réalité une proposition d'implémentation pour ECMAScript 7. De ce fait, très peu de navigateurs sont capables d'interpréter cette instruction (uniquement les versions de Chrome >= 33 et NodeJS lors de l'écriture de ce billet).

Bien que cela reste néanmoins prometteur, il va falloir attendre quelques années avant de pouvoir réellement en profiter !