Ce que je retiens du SymfonyLive 2017

Cet article a été publié depuis plus de 6 mois, cela signifie que le contenu peut ne plus être d'actualité.

J'ai eu l'occasion cette année de participer au SymfonyLive organisé par SensioLabs à Paris. Tout comme ma dernière participation en 2015, cette année encore, j'ai pu assister à des conférences de qualité autour de PHP et du framework Symfony.

Mais plus important que les différentes conférences et présentations qui sont données tout au long de ces 2 jours, c'est l'occasion de rencontrer et de discuter avec la communauté. Cela permet de voir les tendances émergentes ainsi que celles qui sont considérées comme acquis auprès de tous. Cela va même au-delà de l'écosystème Symfony.

Ce que je retiens donc de cet événement :

  • Parmi les "buzzwords" actuels, difficile d'éviter de parler des microservices. Les acteurs majeurs du Web ont largement migré vers ce type d'architecture. Mais les microservices ont du mal à se frayer un chemin dans l'écosystème PHP. Bien sur ce n'est pas une réponse universelle, mais des discussions que je peux avoir avec de nombreux développeurs, l'idée qui en ressort c'est que le concept est intéressant mais qu'il ne s'adapte jamais réellement au projet sur lequel on travaille. Il faut également que ce type d'architecture à un impact organisationnel sur les équipes qui la mette en place.

  • S'il y a bien un autre concept dont on entend de plus en plus parler dans l'écosystème PHP, c'est le Domain Driven Design (DDD). Cette technique de conception n'a rien de nouveau puisqu'elle existe depuis de nombreuses années. Mais PHP s'étant grandement professionnalisé, les projets que nous sommes amenés à développer sont de plus en plus complexes. Dans ce contexte, le DDD nous permet de développer des applications proches du métier, avec une forte expressivité de ce dernier. Sur ce point, j'ai un peu l'impression de voir ce qui s'est passé avec la notion de tests logiciels il y a quelques années. J'ai nettement l'impression que les développeurs, même s'ils ne vont pas migrer complètement vers ce type de conception, ces derniers vont tenter d'appliquer les concepts les plus importants dans leurs projets.

  • Le dernier point que je retiens est la démocratisation des Platform as a service (PaaS). Les problèmes de déploiement et de gestion des ressources serveurs (aka. la "scalabilité") est une des préoccupations principale de nos applications. Les services de PaaS permettent de se concentrer sur le développement de notre projet en proposant de gérer la partie hébergement. De ce fait, les PaaS sont de plus en plus utilisés et les offres disponibles pour ce type de service sont de plus en plus nombreuses.

Si vous êtes intéressé par l'événement, sachez qu'il existe un dépôt Github contenant la description des présentations avec les slides associées. Les présentations ayant été filmé, les vidéos arriveront prochainement.