Open source, gratuité et utilisation professionnelle

J'aimerais aujourd'hui, au travers de ce billet, partager une réflexion concernant l'open source, que l'on utilise bien souvent gratuitement, dans un contexte professionnel. Ce billet découle de différentes discussions (aussi bien orales qu'au travers des réseaux sociaux) que j'ai pu avoir un certain nombre de personnes.

Pour bien comprendre le contexte, la semaine dernière Gitlab a enlevé de son offre gratuite la possibilité de pouvoir approuver une merge request dans les dépôts privés. Il est donc maintenant nécessaire de posséder un compte payant pour accéder à cette fonctionnalité. Or il s'agissait là d'une fonctionnalité très utilisée en entreprise.

A la suite de cela, de nombreuses discussions et plaintes ont eu lieu de la part d'équipes de développement utilisant les offres gratuites de Gitlab. Ces plaintes se sont traduites par exemple par des tweets (trollesques et plus ou moins assassins) auprès de différents employés de Gitlab. De nombreux échanges tournaient également autour de migration vers Github.

On peut apprécier ou non Gitlab, le comparer à Github sur de nombreux points, l'objectif principal des deux outils étant de gérer des dépôts Git. Néanmoins les deux outils sont sensiblement différents et n'axent pas leurs développements de la même manière. Github se concentre sur son coeur de métier: la gestion des dépôts. Gitlab s'oriente (et c'est son principal argument marketing) sur l'aspect DevOps.

Mais le fond du problème dans ce que je viens de décrire ici, c'est que de nombreuses entreprises profitent gracieusement d'outils évolués sans jamais contribuer d'aucune sorte à ces derniers. Quand je parle de contributions, cela peut être aussi bien de manière financière qu'en reversant certains développements faisant évoluer des outils open source.

Par contre, ces mêmes sociétés vont se permettre de critiquer les outils, entreprises, voire même les employés de ces dernières sous prétexte qu'on leur "enlève" des fonctionnalités pour un outil pour lequel elles profitent sans aucune contrepartie.

Dans le cas de Gitlab, oui, il est fort probable que ce changement vise à inciter les entreprises à passer à des comptes premium. Je pense même que si certains migre vers Github, au final ce n'est pas très grave, car ce sont des comptes qui n'auraient jamais basculé vers une offre payante.

Peut-on leur en vouloir pour ça ? Je ne pense pas. Travaillez-vous gratuitement ? Je ne pense pas. Alors pourquoi ces sociétés devraient-elles le faire ? Qui plus est quand les infrastructures pour supporter une qualité de service sont plus que non négligeables.

J'ai pris ici le cas précis de Gitlab, mais des exemples similaires, on en voit presque tous les jours. Cela peut aller de l'entreprise à but lucratif au mainteneur de projets open source travaillant bien souvent seul ou en très petites équipes.

Ce qui m'agace dans cette histoire, c'est que dans le lot des critiques, on retrouve parfois des sociétés faisant des millions d'euros de chiffres d'affaires, qui vendent des produits ou des services à des tarifs élevés, mais rechigne à prendre un outil à une dizaine de dollars par mois.

Derrière ce petit coup de gueule du lundi matin, j'aimerais que vous preniez quelques minutes avant de critiquer un outil, service ou projet que vous utilisez gracieusement, avec lequel vous gagnez de l'argent. Demandez-vous si vous reversez à ce dernier autant que ce qu'il vous apporte.