De l'utilité des réunions

La tendance (qui n’est pas nouvelle, je l’entends depuis plusieurs années maintenant) est à la limitation des réunions. Dernier exemple en date, Shopify qui envisage de supprimer toutes les réunions récurrentes de plus de deux personnes. J’ai vraiment l’impression qu’il s’agit là d’une tendance de fond.

Pourtant, bien que je suis loin d’être proréunion, que ces dernières peuvent être improductive et une perte de temps potentiel pour les personnes qui y participe, il faut dire que c’est généralement à cause d’un manque de préparation. Un très bon article sur le sujet est certainement celui d’Eric DASPET: Faire plus de réunions. J’y partage l’ensemble des idées qui y sont exprimées.

Pour moi, le plus important est dit dès le début: “se réunir c’est communiquer et collaborer”.

Au sein d’une équipe, il est parfois utile et primordial d’avoir une communication synchrone, que tout le monde soit là pour discuter, échanger, entendre la même chose au même moment. C’est aussi cela qui forge des équipes, participe à la cohésion et à la mise en place d’une vision commune. Ce n’est pas travailler chacun dans son coin.

Bien entendu, ce n’est pas chose facile et comme on me le fait remarquer sur Twitter, en plus du manque de préparation, un des problèmes majeurs des réunions: ce sont toujours les mêmes personnes qui parlent, prennent la parole, écrase parfois les autres personnes (même de manière involontaire). C’est un biais pas toujours facile à éviter auquel il faut faire attention.

Oui il faut y faire attention, mais il y a de nombreuses techniques et outils pour faire attention à cela et éviter les pièges. Pour ma part, je puise beaucoup dans les outils et pratiques, rituels et cérémonies agiles.